Arrêter de fumer est une décision plus ou moins difficile à prendre, surtout lorsque vous en êtes déjà accros. Néanmoins, ce n’est pas impossible si vous y tenez fortement. En effet, avec la volonté et un peu d’aide vous pouvez facilement y arriver sans même vous en rendre compte. Dans cet article, nous avons rassemblé 7 conseils incontournables pouvant vous aider à finir une fois pour toutes avec le tabagisme.        

Arrêter de fumer doit être votre priorité numéro 1

Résultat de recherche d'images pour "arrêter de fumer"« Lorsque vous poursuivez plusieurs lièvres à la fois, vous finirez par tout perdre », dit-on. Eh bien, ce dicton se vérifie parfaitement ici. En effet, arrêter de fumer n’est pas une mince affaire. Par conséquent, vous allez avoir besoin d’énergie et surtout de la concentration si vous espérez réellement atteindre ce but. Votre volonté d’arrêter de fumer doit passer avant tout. Faites d’elle la priorité des priorités. En revanche, si vous avez d’autres objectifs, le mieux serait qu’ils attendent d’abord. Car, c’est en étant fort et déterminé que vous parviendrez à réussir votre ultime mission : « arrêter de fumer ».

Ayez toujours à l’esprit que vous devez cesser de fumer

Explorez ce que deviendra votre vie, de même que votre santé sans le tabac. Pensez aux multiples avantages que cette nouvelle vie épanouie apportera à votre santé. Par exemple, vous pouvez penser au fait que votre capacité respiratoire reviendra à la normale. Motivez-vous à l’idée que vous allez rajouter quelques années à votre existence et que votre santé sera plus impeccable. Pensez au fait que vous retrouverez un niveau sans précédent de dynamisme et d’énergie. Pensez aux importantes économies que vous feriez en achetant plus vos paquets de cigarettes. Bref, listez tous les avantages dont vous bénéficierez et passez-les au peigne fin : relire cette liste jusqu’à cinq fois par jour, par exemple.

Trouvez des diversions pour faciliter votre sevrage

Comme nous l’avons dit plus haut, il n’est pas facile d’arrêter de fumer, car, dit-on, l’habitude est une seconde nature. La vérité est que vous serez sans doute très gêné lorsque vous vous retrouverez dans l’obligation de ne plus faire ce à quoi vous êtes habitué. C’est justement pour cette raison que vous devez vous habituer petit à petit à votre nouvelle vie. Pour y arriver, vous devez en effet trouver des dérivatifs pour vous occuper autrement. Par exemple, si vous aviez l’habitude de faire une pause cigarette après le déjeuner, faites une marche de 15 à 20 minutes afin de vous occuper l’esprit. De même, si à l’accoutumée vous fumez une cigarette avec votre pote devant un café, la prochaine fois, apportez une pomme que vous allez déguster pendant que vous échangez… et ainsi de suite.

Signez un contrat avec vous-même

Noter sur papier son engagement est capital. L’acte peut paraître banal, mais c’est une nécessité, c’est une manière de vous défier vous-même. Considérez cela comme un pacte de vie ou de mort. Soit vous remplissez votre part du contrat soit vous mourrez. Gravez sur un mur ledit contrat tout en y mentionnant votre nom et prénom, la date de la prise de votre dernière cigarette et n’oubliez pas non plus de signer le document. Pour consolider votre imprégnation, ajoutez si possible quelque trois avantages que vous aurez notés de l’arrêt du tabac et ayez souvent le document sous les yeux.

Fuyez les tentations

Il n’y a aucun doute que pendant votre période de sevrage vous serez tenté. Peut-être par vos amis qui fument ou par toute autre personne le faisant auprès de vous. C’est pour cette raison que vous devez choisir vos rencontres afin d’être moins tenté par le tabac. Le phénomène est en réalité très simple : lorsque votre cerveau va recevoir le signal du tabac par l’intermédiaire de l’odorat, la tentation de vous y lancer ne se fera pas attendre. Il importe donc que vous soyez très attentifs à vos relations pour ne pas vous faire prendre dans un piège.

Ne pensez qu’à votre but : arrêter de fumer

Le sage dira que « vous êtes ce que vous pensez tout au long de la journée ». Alors, laissez votre esprit tourner autour de votre volonté de réussir le sevrage. Les dialogues intérieurs tels que « c’est très difficile », « je n’y parviendrai pas », j’en ai envie, je ne vais pas chercher à résister », etc. ne vous aident pas à gagner la lutte dans laquelle vous vous êtes lancée. Car, à force de les répéter, les mécanismes subconscients s’en imprègnent et les considèrent comme vrais. Essayez alors de vous contrôler au moment de vous parler à vous-même et remplacez ces phrases par des autosuggestions : « je me libère du tabagisme », « il m’est désormais plus facile d’arrêter de fumer », « je me libère de plus en plus du tabac », etc. Avec conviction, détermination et tout le sérieux possible, répétez ces phrases à longueur de journée. Cela vous aidera énormément !

Contrôlez vos émotions

Chez la plupart des fumeurs, l’anxiété fait des parties des causes premières qui engendrent une dépendance. Mais posez-vous cette question : a-t-on nécessairement besoin de fumer pour réduire ou vaincre complètement son anxiété ? La réponse devrait logiquement être non, car il y a mieux à faire. En effet, il existe mille et une manières de vous débarrasser d’une telle situation. Par exemple, la prise quotidienne de vitamine C en poudre diluée dans l’eau combat efficacement contre le stress et aide par la même occasion le fumeur dans sa phase de sevrage. Par ailleurs, vous pouvez également faire des exercices (du jogging, de la marche ou même des sports collectifs). Aussi, mangez mieux en évitant surtout les excitants, dormez assez, méditez et faites de la relaxation. Autant de choses qui vous aideront à calmer votre anxiété et à conduire votre sevrage tabagique jusqu’à son terme.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here