On pense plus à la somme qu’il faut débourser pour s’acheter une voiture, mais rarement à combien il faut pour bien l’entretenir. Une voiture c’est plus de 75 000 pièces, susceptibles elles toutes de défaillance, et à tout moment. Une chose est donc d’avoir une voiture et l’autre (la plus importante) est de bien l’entretenir. Alors, comment bien vous occuper de votre voiture pour rouler dans de meilleures conditions ? Quand faut-il changer telle ou telle pièce afin de garantir à votre voiture une plus longue vie ? Faut-il limiter l’entretien d’une voiture à une simple vidange tous les 10 000 kilomètres ? La réponse à toutes ces questions dans cet article.

Généralités

Image associéeEntretenir une voiture n’est pas une mince affaire. Cela peut peser lourd dans votre budget auto, mais il le faut néanmoins pour la survie de votre véhicule. Des garagistes aux professionnels de service auto passant par les stations-service et les centres de contrôle technique, personne ne manquera à votre appel. Ceux-ci sauront passer au peigne fin votre voiture pour détecter les pièces défectueuses et les réparations à effectuer. Voici dès maintenant le point sur l’essentiel à savoir pour bien entretenir votre voiture.

Que faut-il changer, et quand ?

Votre voiture est comme un nourrisson. Elle a besoin d’assez de soin et de suivi. Ainsi, après une certaine période d’usage vous devez la revivifier afin de lui assurer une meilleure performance.

Entretien à faire tous les 10 000 km (ou 1 an)

Résultat de recherche d'images pour "vidange voiture"Après 10 000 km parcourus, vous devez d’abord vidanger votre huile moteur. Ensuite, le filtre à huile ainsi que le filtre à pollen doivent être changés. Pour finir, vérifiez à l’œil nu les disques et plaques de freins sans oublier de contrôler l’état de votre batterie (sans la débrancher surtout).

Retenez qu’après 10 000 km c’est l’entretien du circuit de lubrification qui doit surtout vous préoccuper. Car le changement des filtres permet d’éviter qu’il y ait bouchage. En effet, lorsque vous laissez ce fluide défaillir, c’est la vie entière de votre moteur qui serait menacée. Et pour la vie de votre moteur, optez pour une huile ni trop vieille ni trop kilométrée.

Entretiens nécessaires après 30 000 km (ou 2 ans)

Image associéeIl convient de vous rappeler que pour les voitures particulières le contrôle technique s’impose tous les 24 mois. En ce qui concerne les véhicules commerciaux, un test de pollution est sine qua non ! Après quoi vous devez maintenant vider le liquide de refroidissement et de frein pour vérifier le circuit (voir s’il n’y a pas de fuites par hasard). Une vérification des courroies de distributions et accessoires est aussi nécessaire. De même, vous devez contrôler l’état de rouille de votre ligne d’échappement ainsi que son étanchéité.

Par ailleurs, vous ne devez pas oublier non plus de vérifier le niveau d’huile de la boîte de vitesse. Aussi, procédez à la vérification des soufflets de cardan ainsi que des soufflets de transmission et contrôlez enfin les durits du moteur. Changez ces dernières si elles sont fissurées.

Entretien à faire tous les 60 000 km (ou 3 ans)

Image associéeC’est le temps maintenant de changer vos bougies d’allumage (si vous utilisez un moteur à essence bien sûr). De mauvaises bougies entraînent une mauvaise combustion et un encrassement : bienvenue donc la surconsommation ! Sur les moteurs diésels, le changement du filtre à gazole doit être fait. Pensez aussi au renouvellement du filtre à air, de la courroie de distribution et courroie accessoires. Enfin, vérifiez le liquide de direction assistée et vidangez la boîte de vitesses automatique. Mais si vous utilisez une huile « long life » c’est pour l’éternité, vous n’en aurez pas besoin.

Entretien après 100 000 km

Résultat de recherche d'images pour "entretenir sa voiture"Le kit de distribution est capital pour votre moteur. Il est de ce fait vivement conseillé de le remplacer après 100 000 km parcourus. Ensuite, procédez à un contrôle général et changez vos amortisseurs.

Autres vérifications importantes

Résultat de recherche d'images pour "nettoyer l'intérieur de sa voiture"En dehors du moteur, d’autres points essentiels doivent également vous préoccuper. Alors :

  • Vérifiez vos pneus: ceux-ci doivent être constamment gonflés. Remplacez-les lorsque les témoins d’usure sont entamés ;
  • Contrôlez régulièrement les parties vitrées de votre voiture: veillez à ce que vos vitres ainsi que vos rétroviseurs soient exempts de brisure. Changez-les si cela arrivait ;
  • Examinez l’intérieur de la voiture : passez l’aspirateur pour nettoyer l’intérieur si le besoin se fait ;
  • Contrôlez vos feux : assurez-vous que vos phares avant, vos feux arrière, vos feux de recul ainsi que vos clignotants fonctionnent normalement ;
  • Contrôlez vos essuie-glaces: changez au moins une fois par an vos balais d’essuie-glaces. Faites-le vous-même ou confiez ça à un garagiste si vous ne vous sentez pas capable de le faire.

Juste le minimum ?

Image associéeTout ce qui vient d’être étalé nécessite un budget conséquent. C’est vrai ! Mais si vous tenez moins à votre auto et souhaitez faire le minimum d’économie sur l’entretien, la seule véritable chose que vous avez à faire est la vidange moteur avec changement du filtre à huile. Pour le reste, un coup d’œil passager suffirait largement : liquide de refroidissement essentiellement pour prévenir les risques de surchauffe ou un joint de culasse.

Si vous utilisez un BVA à trains épicycloïdaux, faites l’effort de faire la vidange moteur tous les 150 000 km.

Les usagers d’un diésel récent doivent quant à eux plus miser sur la qualité de l’essence pour limiter les dommages liés à l’injection.

Quelques points clés à ne pas négliger

Après la vidange de l’huile moteur, il y a également certains points importants à ne pas négliger. La vie de votre voiture en dépend :

  • Veillez à ce que votre FAP ne se bouche pas. Vous risquez de tout casser si cela arrivait.
  • Votre moteur peut casser par emballement si votre turbo fuit. Veillez-y au maximum.
  • Évitez l’excès d’huile (colmatage des FAP et catalyseur sont les potentiels risques).
  • Évitez le coinçage de votre vanne EGR.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here